Datavisualisation RGPD : mieux gérer ses données clients

D’ici quelques mois, les entreprises et institutions du monde entier vont devoir se conformer à ce que l’on appelle le RGPD. Il s’agit du règlement général sur la protection des données et celui-ci concerne aujourd’hui le monde entier. Le but est de sécuriser les données des ressortissants européens, qui devront alors se conformer à cette réglementation, peu importe leur pays d’origine. En effet, une entreprise chinoise par exemple, devra se conformer à cette loi si elle dispose d’une clientèle d’Européens, et qu’elle traite des données les concernant. C’est donc une disposition qui aura des répercussions sur l’ensemble du globe, pour les entreprises, comme pour les administrations de tous les types.

 

Différentes obligations à mettre en place

 

La datavisualisation RGPD est un bon moyen de mieux comprendre ce règlement, par le côté ludique et efficace de cette méthode. Vous pouvez en effet retrouver facilement les informations qui vous intéressent. Il faudra en effet pouvoir traiter les données de manière sécurisée, et notamment au moment de leur collecte. Une première sécurisation devra être mise en place afin de pouvoir éviter que celles-ci ne fassent l’objet d’une récupération qui ne soit pas maîtrisée.

 

Dans le cadre du RGPD, il sera également nécessaire de sécuriser le stockage des données collectées par la suite, afin que celles-ci puissent faire l’objet d’une totale confidentialité. Qui plus est, pour que cela soit possible, il faudra également faire en sorte que les données ne puissent être accessibles que par du personnel bien spécifique, tous les utilisateurs d’une base de données en entreprise ne seront alors pas forcément autorisés à découvrir les données clients. Enfin, la sauvegarde des données collectées doit être dûment sécurisée en cas de permet. www.donnees-rgpd.fr vous propose une carte interactive du règlement RGPD pour mieux le comprendre.

 

La CNIL doit pouvoir vérifier les différentes étapes de la mise en oeuvre de l’application du RGPD, d’où l’utilité de bien se renseigner et de pouvoir trouver les informations pertinentes à votre activité.

 

Différents registres à tenir

 

Le RGPD implique également que vous teniez différents registres, notamment l’un d’eux servira à regrouper les traitements que vous aurez effectués, ainsi que ceux qui sont programmés dans un futur plus ou moins lointain. Pour tout traitement de données sensibles, il sera nécessaire de réaliser ce que l’on appelle une analyse d’impact sur la vie privée. Celle-ci devra elle aussi être mise à disposition de la CNIL pour le bon déroulé de la mise en place du RGPD. En cas de question, n’hésitez donc pas à consulter cet organisme pour en savoir davantage sur vos devoirs, en particulier quand il s’agit de données à caractère sensible. Vous serez également responsable de tous les sous-traitants manipulant les données de vos clients. Il sera donc très important de les contrôler dûment, car en cas de manquement, c’est votre propre responsabilité qui sera engagée, ce qui peut s’avérer préjudiciable.